Quelques définitions

Alerter : "informer une tierce personne d'un événement, afin qu'il agisse".

En secourisme le terme "alerter" est employé de deux manières différentes :

- Lors de l'alerte aux populations, les autorités avertissent les citoyens d'un danger imminent afin qu'ils puissent s'en protéger.

- Lors de l'alerte aux secours, un citoyen (secouriste ou non) avertit les autorités d'une situation inhabituelle et leur demande de l'aide.

Nourrisson : Pour le commun des mortels, un nourrisson est un bébé. Il a moins d'un an. La majorité des nourrissons ne sait pas encore marcher.

Mais pour un secouriste, peu importe son âge ; c'est sa taille et son poids qu'il faut prendre en compte : le nourrisson peut tenir sur l'avant-bras d'un adulte.

                   



Enfant : L'enfant n'est ni un nourrisson, ni un adulte...

Encore une fois, pour un secouriste, peu importe l'âge ; c'est la taille et le poids qu'il faut prendre en compte : 
Si, lorsqu'il est à genoux, le sauveteur est de taille à peu près équivalente à celle de la victime, alors la victime doit être considérée comme un enfant.

Organes vitaux : Ce sont ceux qui, lorsqu’ils sont totalement défaillants, entrainent une mort rapide :

-    Le cœur

-    Les poumons

-    Le cerveau

Ces 3 organes sont dépendants les uns des autres : le cerveau a besoin d’oxygène pour fonctionner. Cet oxygène lui arrive par le sang ; c’est donc le cœur qui, en faisant circuler le sang, permet au cerveau d’être alimenté en oxygène. Mais le sang n’est qu’un « moyen de transport » ; il a besoin d’être « chargé » en oxygène. C’est le rôle des poumons : ils filtrent l’oxygène de l’air que nous respirons et permet au sang de s’oxygéner.


Source image : https://www.buzzfeed.com/odilonduvalrobert/il-etait-une-fois-le-generique-dans-la-tete?utm_term=.py8gLyXan#.dbdmDbEjV